Imprimer

Un mot de notre porte-parole Myriam LeBlanc

C’est avec joie et émotion que j’ai accepté au printemps de 2017 de devenir porte-parole de la Société Alzheimer Rive-Sud.

C’est en mémoire de ma grand-mère maternelle Magella Badeau, décédée des suites de la maladie d’Alzheimer il y a une vingtaine d’années, que j’ai décidé de m’impliquer auprès de la Société. Par mon engagement, je désire aussi honorer mon grand-père Edmond Blanchette qui s’est occupé d’elle avec une dévotion exceptionnelle… comme le font tous les proches aidants. 

Avant de dire "Oui" au rôle de porte-parole, j’ai eu l’immense bonheur de visiter la maison d’hébergement Au Campanile et son jardin thérapeutique.  Située à Longueuil et gérée par une équipe dédiée et compétente, la maison Au Campanile est un endroit chaleureux très semblable à ce qu’on retrouve chez soi. Vingt-trois résidents(es) atteints de la maladie d’Alzheimer y vivent à leur rythme et selon leurs habitudes personnelles.  Les membres de leur famille sont en tout temps bienvenus car leur présence auprès de leur proche est fortement souhaitée et encouragée.  Au Campanile, il fait bon vivre.

Ma grand-mère n’a pas eu la chance de connaître un tel endroit.  J’aurais aimé qu’elle ait accès à un milieu de vie stimulant où elle aurait été accompagnée adéquatement.  J’aurais souhaité que mon grand-père bénéficie, quant à lui, des nombreux services offerts aux proches aidants:  répit à domicile, café-conjoints, formation aux proches aidants, consultations téléphoniques, ateliers divers, etc.

Dans 32 villes et municipalités de la Montérégie, la Société Alzheimer Rive-Sud est un puissant levier pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.  Elle offre, de plus, un indéfectible soutien aux  proches aidants pour qu’ils conservent au mieux les rênes de leur quotidien, de leur vie.  

Dans un monde idéal, il n’y aurait pas de maladie d’Alzheimer.  D’ici à ce qu’on trouve un traitement efficace, j’emploierai de mon temps et de mon énergie pour que les personnes touchées aient accès à une vie meilleure.  C’est une promesse.

Myriam LeBlanc

 crédit photo:  Andréanne Gauthier

 

 


Mise à jour : 07/24/17
Retour au début