News- and- Events

Imprimer

Le chemin sans retour

DE Jean-Jacques Rudier

À ma mère et Alzheimer



Comme une « amie » perfide, sournoise, et forte de sa grande lâcheté, elle a tissé avec toi ce lien invisible et indestructible qui vous unit jusqu’au bout de ce chemin sans retour vers lequel elle te conduit inexorablement. Avec la « douceur » d’un délicat poison, comme jalouse de ton « aura », elle tente de consumer inlassablement et de la façon la plus « malicieuse » qui soit, cette petite lumière qui émanait du plus profond de ton âme. Comme une orpheline sans « Histoire » de vie, elle a volé tes plus beaux souvenirs et éloignée de ton esprit, les enfants que tu as portés en ton « sein ». Sais-tu seulement encore qui je suis ? Vois-tu seulement combien mes yeux si tristes scrutent ce regard si vide et si profond afin d’y retrouver l’image de cette maman qui semble aujourd’hui avoir commencé ce lent et long voyage vers un nouvel ailleurs ? Mais ton regard est si vide, si hagard. Aurais-tu déjà ouvert les portes vers « l’autre monde » ? Je donnerais tant pour que le livre de notre « histoire » n’arrive à son terme. Mais "Dieu", que tout au long de ta vie tu as tant prié semble t’avoir oubliée, et tes éventuelles prières sont aujourd’hui sans mots. Ton « avenir » se vit au jour le jour, l’énergie te manque et « l’épreuve » de la nuit est parfois pour moi insoutenable, la crainte que chaque « au revoir » ne soit le dernier. Mais ton combat contre cet ennemi que la "Science", malheureusement impuissante, n'arrive à terrasser, est aussi le notre et nous trouverons la force de t'accompagner jusqu’au bout de ce chemin, fut-il sans retour…

© JJ Rudier novembre 2010


Mise à jour : 11/06/13