Quotidien

Imprimer

Les contentions

L'utilisation de contentions

Une contention permet de restreindre ou de contrôler les mouvements ou les comportements. Il existe trois principaux types de contentions :

  • Les contentions physiques restreignent ou contrôlent les mouvements ou les comportements. Elles peuvent être attachées au corps de la personne ou servir de barrières.
  • Les contentions chimiques sont des médicaments qui servent à modifier ou à restreindre un comportement. Les tranquillisants et les sédatifs en font partie.
  • Les contentions environnementales modifient l’environnement de la personne afin de restreindre ou de contrôler ses mouvements, par exemple une porte verrouillée.

Les contentions sont parfois utiles. Par exemple, l’utilisation temporaire d’une ceinture ventrale peut aider la personne à se redresser et à participer à une activité de groupe. L’utilisation à court terme d’un médicament peut réduire les hallucinations obsédantes. Un jardin clôturé permet l’errance sans danger.

L’utilisation de contentions pour gérer les comportements dans l’espoir que la personne sera mieux protégée est inappropriée et a des effets débilitants. La personne risque de perdre certaines habiletés et compétences qu’elle ne retrouvera probablement jamais. L’utilisation de contentions peut également entraîner une perte d’indépendance et d’estime de soi. De plus, en se fiant aux contentions, l’aidant n’est pas porté à rechercher la cause réelle de la détresse de la personne.

Idéalement, il vaudrait mieux ne jamais utiliser de contentions. Cependant, il pourrait s’avérer utile d’en faire usage pendant une période de temps limitée et sous étroite surveillance. Suivez les directives suivantes :

  • Essayez de prévenir ou de gérer le comportement à l’origine du problème.
  • Informez-vous auprès de votre agence ou établissement au sujet du protocole d’utilisation des contentions physiques, chimiques et environnementales.
  • Essayez d’utiliser les contentions, quand elles sont nécessaires, comme moyen utile de préserver la dignité de la personne.

Ressources :

De la Société Alzheimer du Canada:

  1. L’évolution de la maladie d’Alzheimer Module 4. Comprendre la maladie d’Alzheimer : le lien entre le cerveau et le comportement.

Autre:

  1. Dementia with Dignity. Eastway Communication, Crow's Nest, NSW, 2002.
  2. Everyone Wins! Quality Care Without Restraints [video and workbooks]. Independent Production Fund, New York, NY, 1995.
  3. Understanding Difficult Behaviours: Some Practical Suggestions for Coping with Alzheimer's Disease and Related Illnesses. Anne Robinson, Beth Spencer and Laurie White, Geriatric Center of Michigan, Ypsilanti, Michigan, 1989.


Mise à jour : 02/16/12
Retour au début