Quotidien

Imprimer

Le bain

La plupart des adultes considèrent que prendre un bain est une activité hautement personnelle et privée. Si l’aide au bain est nécessaire, comme dans le cas d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, c’est le moment où l’on se sent le plus vulnérable et le plus mal à l’aise. Pourtant, le bain devrait être une activité relaxante et agréable. Il est difficile de faire l’équilibre entre le besoin d’indépendance et d’intimité de la personne et la nécessité de l’aider. Voici quelques suggestions pour rendre cette activité plus agréable pour tous.

Aversion pour le bain

Il n’est pas rare que les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée éprouvent de l’appréhension à prendre leur bain. Une activité autrefois calme et relaxante est maintenant devenue source de tension et de peur. Essayez tout d’abord de comprendre pourquoi la personne se comporte ainsi.

Possibles raisons à l’origine des craintes de la personne :

  • Changement de routine. La personne avait-elle l’habitude de prendre une douche ou un bain? Une fois par semaine ou tous les jours? Le matin ou le soir?
  • Facilité de mouvement. Elle a peut-être peur de mettre les pieds dans la baignoire parce qu’elle n’arrive pas à repérer le bord du bain ou à juger de sa profondeur. L’eau lui fait peut-être tout simplement peur. A-t-elle de la difficulté à entrer et sortir du bain? Y a-t-il, par exemple, des barres de soutien pour s’agripper?
  • Autres problèmes de santé. La personne ne se sent pas bien. Elle a peut-être la grippe ou une infection. Ou encore, une dépression lui a fait perdre tout intérêt pour l’hygiène personnelle. À cause de sa maladie, elle a peut-être oublié la routine de la salle de bain et même ce qu’est un bain.
  • Incontinence. La personne incontinente pourrait avoir très peur qu’un accident se produise.
  • Communication. La tâche se compliquera davantage si la personne doit enlever son appareil auditif ou ses lunettes à l’heure du bain et ne peut plus communiquer. La température de la salle de bain et de l’eau ne devrait être ni trop chaude ni trop froide.
  • Perte d’intimité. Le problème surgit peut-être parce que vous devez l’aider. S’agit-il d’une réaction à cette perte d’intimité et d’indépendance? Se sent-elle mal à l’aise d’accepter de l’aide? Vous sentez-vous mal à l’aise de lui en donner? La personne ressent peut-être la gêne que vous éprouvez. Ou encore, elle a besoin de beaucoup plus de temps pour prendre son bain, mais elle a l’impression qu’elle doit se presser.

Ce que vous pouvez essayer

Que vous soyez en mesure ou non de découvrir la raison précise du malaise, vous pouvez essayer de rendre cette activité plus facile et plus agréable. Voici quelques suggestions qui pourraient vous aider.

Comment rendre le bain agréable

  • Essayez de maintenir la routine autant que possible. Préfère-elle se déshabiller dans la salle de bain? Ou dans sa chambre et enfiler un peignoir?
  • Faites jouer sa musique préférée.
  • Éclairez bien la pièce.
  • Préparez un bain moussant parfumé (si la personne l’apprécie).
  • Complimentez ce qu’elle réussit à accomplir.
  • Fermez les stores et la porte afin de créer une ambiance d’intimité.
  • Préparez le bain à l’avance : sortez le savon, la débarbouillette, le shampooing et les serviettes et remplissez le bain.
  • Utilisez du bain moussant ou un tapis de bain de couleur afin qu’il soit plus facile de juger de la profondeur de l’eau (évitez les tapis de couleur très foncée – ils pourraient donner l’impression d’un trou).
  • Demandez-lui d’aller aux toilettes avant de prendre son bain de manière à réduire les risques d’accident.
  • Dites-lui ce que vous faites et de quelle manière vous voulez l’aider. Ne faites pas à sa place ce qu’elle peut faire. Donnez-lui votre soutien et vos encouragements.
  • S’il est difficile de lui faire prendre son bain, profitez de la visite prévue de quelqu’un pour lui dire qu’elle devrait se préparer avant son arrivée, ou, une fois la visite partie, qu’elle a maintenant le temps de faire sa toilette.
  • Lavez la personne délicatement. Elle a peut-être la peau sensible.

Comment faciliter l’heure du bain

  • Simplifiez la tâche en donnant une seule directive à la fois.
  • Donnez-lui la chance d’en faire le plus possible par elle-même.
  • Respectez son besoin de pudeur : laissez-lui porter ses sous-vêtements ou un maillot de bain, ou encore s’enrouler dans une serviette si elle le souhaite.
  • Placez une serviette ou une bande de ruban adhésif de couleur sur le bord de la baignoire pour qu’il soit plus facile de distinguer le bord.
  • Donnez-lui une débarbouillette pour lui occuper les mains durant le bain.
  • Si elle refuse constamment de prendre son bain, accompagnez-la dans la salle de bain avant d’aborder le sujet.
  • Demandez à quelqu’un avec qui elle se sent à l’aise de venir vous aider à l’heure du bain.
  • Parlez-en à d’autres aidants qui doivent faire face au même problème.
  • Il est peut-être possible de lui laisser son appareil auditif ou ses lunettes. Dans ce cas, faites attention de ne pas mouiller l’appareil auditif. Si vous lui lavez les cheveux, enlevez l’appareil juste avant de commencer.

Solutions de rechange au bain

  • Essayez de savoir si elle préfère le bain ou la douche. Une douche téléphone lui ferait peut-être moins peur qu’une douche fixe.
  • Essayez de faire sa toilette au lavabo. Elle acceptera peut-être si elle a un problème de mobilité. Pour respecter la pudeur de la personne, essayez de déshabiller seulement la partie du corps que vous lavez, une partie à la fois.
  • Essayez de lui laver une partie du corps chaque jour de la semaine.
  • S’il est difficile de lui faire prendre son bain régulièrement, faites l’indispensable de sa toilette entre deux bains. Par exemple, lavage des mains avant de manger ou de manipuler des aliments, et après les toilettes. Nettoyage de la région anale et des parties génitales quotidiennement pour prévenir l’infection. Nettoyage du visage pour prévenir les problèmes de peau.

Lavage des cheveux

  • Si le lavage des cheveux cause un problème, séparez l’heure du bain et celle du shampoing.
  • Essayez un shampoing à sec.
  • Certaines personnes aiment mieux se faire laver les cheveux au salon de coiffure.
  • Gardez une débarbouillette à portée de main pour couvrir ses yeux pendant que vous lui lavez les cheveux.

Après le bain

  • Profitez de l’occasion pour vérifier si la personne a des affections de la peau, en particulier si elle est souvent assise dans un fauteuil roulant et qu’elle ne se déplace pas beaucoup, ou si elle est incontinente.
  • Faites-la asseoir pour la sécher. N’oubliez pas les replis de la peau et la partie sous la poitrine. Tamponnez doucement avec la serviette au lieu de frotter.
  • Utilisez de la lotion pour garder la peau hydratée.
  • Utilisez un déodorant ou du bicarbonate de soude.
  • Assoyez la personne avant de l’habiller.

Pour plus de sûreté

  • Installez une barre d’appui pour aider la personne à entrer et sortir du bain.
  • Installez un banc de transfert et une douche téléphone si la personne a de la difficulté à entrer dans le bain.
  • Étendez un tapis de bain antidérapant dans le bain ou la douche.
  • Évitez les huiles de bain susceptibles de rendre glissants le bain et la douche.
  • Aidez la personne à entrer et sortir du bain.
  • Soyez toujours vigilant à l’heure du bain. Si vous laissez la personne seule, assurez-vous que la porte ne ferme pas à clé.
  • Veillez à ce que le sol ne soit pas glissant.
  • Avant que la personne n’entre dans la douche ou le bain, vérifiez la température de l’eau.
  • Veuillez à votre propre sécurité. Demandez à un travailleur de la santé de vous montrer comment aider le mieux possible une autre personne sans vous donner un tour de rein ou tomber.

Au quotidien

À certains moments, ces idées vous aideront à faciliter l’heure du bain. À d’autres moments, vous trouverez que la toilette au lavabo est préférable, ou même rien du tout. Nous aimerions tous que la personne que nous aidons apprécie autant que nous l’heure du bain. Rappelez-vous que vous faites du mieux que vous pouvez.


Mise à jour : 02/16/12
Retour au début