Imprimer

Nos services

Comment les maladies cognitives affectent-elles le cerveau?

Voici une liste des symptômes typiques des maladies cognitives :

  • Perte du langage – La personne peut perdre son habileté à parler ou à comprendre. Les aidants comblent souvent les vides. Parfois, on peut deviner ce que la personne veut dire, mais pas toujours, ce qui est source de frustration pour les deux
  • Perte de reconnaissance des visages – Elle peut également perdre sa capacité à reconnaître les gens, habituellement dans l'ordre inverse où ils sont entrés dans sa vie. Elle oubliera en premier ceux qu'elle a connus en dernier, comme ses petits-enfants, et en dernier ceux qu'elle connaissait dans son enfance. À un certain moment, votre proche se souviendra seulement de son passé lointain.
  • Perte des mouvements volontaires – Votre ami perdra sa capacité à planifier, ordonner et exécuter les étapes d'une tâche particulière. Par exemple, lorsqu'il s'habillera, il pourra enfiler son pantalon en premier et ensuite son sous-vêtement.
  • Aucune connaissance de sa maladie – « Vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. » La personne ne nie rien. Elle croit avoir les mêmes capacités qu'avant. Elle ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide et il est probable qu'elle refusera votre assistance.
  • Perte de l'acuité perceptuelle –Votre proche peut avoir des hallucinations (voir des choses qui n'existent pas) ou, le plus souvent, des illusions (mal percevoir les choses l'entourant). Par exemple, les vêtements sur la patère pourront devenir des personnes, particulièrement lorsque des ombres se forment en fin d'après-midi ou en début de soirée.
  • Perte d'initiative – Souvent confondue à de la « paresse » ou à de la « somnolence », la perte d'initiative est une manifestation fréquente de la maladie et elle commence tôt. La personne peut perdre son intérêt à participer à des activités. Par exemple, elle peut rester assise en silence toute la journée, menton sur la poitrine, mais lorsqu'on s'approche d'elle, elle pourra vous regarder dans les yeux et vous sourire.
  • Perte de la mémoire – Votre voisine de chambre perd sa mémoire à court terme, sa mémoire sensorielle, sa mémoire à long terme, sa mémoire habituelle et sa mémoire inconsciente. Elle n'en a pas le contrôle. Le niveau de conscience de cette perte variera d'un jour à l'autre et d'un moment à l'autre.


Mise à jour : 09/22/17
Retour au début