Syndrome des états crépusculaires

Lorsque votre proche commence à s'agiter, particulièrement en fin d'après-midi et en soirée, c'est ce qu'on appelle le syndrome des états crépusculaires. Il peut devenir méfiant, se mettre en colère et être désorienté, voir ou entendre des choses qui n'existent pas ou croire à des faussetés.

Causes possibles :

  • La personne est épuisée en fin de journée (mentalement et physiquement).
  • Elle s'ennuie, dort beaucoup pendant la journée et manque de routine.
  • Elle veut rentrer à la maison.
  • Elle est désorientée.
  • Elle confond le jour et la nuit.
  • Le déclin de la lumière peut causer des ombres, ce qui engendre souvent de la confusion, de la peur ou de l'anxiété.

Stratégies:


  • N'encouragez pas les siestes ou réduisez leur durée.
  • Demandez au personnel des loisirs de mettre à l'horaire des activités de relaxation au moment où l'agitation se produit habituellement.
  • Collaborez avec le personnel pour réduire les sucreries et éliminer le café en soirée.
  • Assurez un éclairage adéquat pour l'aider à identifier les objets et les personnes.
  • Donnez-lui des objets réconfortants comme son oreiller ou sa couverture préférée.
  • Organisez des activités pendant la journée.
  • Rassurez la personne et rappelez-lui des souvenirs pour la distraire.
Exemple : Hannah n'arrive plus à poursuivre la conversation avec sa fille qui est venue lui rendre visite. Elle se fâche, fait les cent pas dans la chambre, et lui dit : « Je veux partir d'ici MAINTENANT ». Sa fille note que sa mère éprouve souvent ce sentiment de détresse en fin d'après-midi, vers 16h30, quand elle vient lui rendre visite après le travail.

À ne pas faire : 

  • Demander au médecin de prescrire un médicament à Hannah pour la calmer, ce qui ferait qu'elle dormirait pendant une grande partie de la journée.

À faire :

  • Lorsque la fin de l'après-midi approche, allumez la lumière et les lampes dans la chambre.
  • Fermez les rideaux pour réduire les ombres.
  • Demandez qu'elle participe à un programme d'exercice le matin pour réduire l'agitation l'après-midi.
  • Consultez le personnel sur les stratégies possibles pour donner à votre proche un sentiment d'utilité, en lui faisant mettre la table pour le souper par exemple.
  • Rendez-lui visite le matin.


Last Updated: 11/08/2017