Imprimer

Nos services

Conseils pour faciliter la communication

Plus la maladie progresse, plus les conversations deviennent difficiles. Il est normal de se sentir découragé, mais n'abandonnez pas. Voici quelques conseils utiles pour améliorer la relation avec votre proche :
  • Présentez-vous. Même si cela peut sembler bizarre, votre père ne vous reconnaît peut-être plus. (P. ex. : « Salut papa, C'est ta fille, Sarah. »)
  • Souriez.
  • Soyez calme et prévenant. C'est à vous de créer l'ambiance.
  • Faites preuve d'humour.
  • Utilisez des repères visuels pour les directions (en pointant par exemple vers l'endroit désiré, ou en tapant du doigt à coups légers et répétés sur la chaise appropriée).
  • Respectez son rythme. Les personnes atteintes d'une maladie cognitive ont besoin de plus de temps pour répondre.
  • Donnez vos instructions une à la fois.
  • Donnez-lui des soins attentifs (massage des mains, manucure, brossage des cheveux).
  • Souvenez-vous qu'elle réagira face à votre présence et à votre langage corporel.
  • Soyez souple et adaptez-vous à ses changements d'humeur.
  • Si elle pose la même question, répondez-lui comme si c'était la première fois.
  • Attendez sa réponse.
  • Ne vous formalisez pas de ses réponses inappropriées ou de ses mots insensés.
  • Soyez conscient de votre langage corporel. Faites-en usage pour lui faire sentir que vous êtes détendu et que vous vous sentez bien.
  • Essayez de ne pas vous disputer.
  • Ne lui demandez pas de raisonner ou de résoudre des problèmes.
  • Ne lui demandez pas : « Est-ce que tu te souviens? » Cela pourrait causer de l'agitation.
  • Ne la corrigez pas et ne la réprimandez pas.
  • Si votre proche a des hallucinations ou des idées délirantes, il vaut mieux ne pas essayer de le raisonner, à moins qu'il y ait un danger. Par exemple, si votre mari vous dit que sa mère viendra lui rendre visite le lendemain, n'essayez pas de lui expliquer qu'elle est décédée depuis longtemps. Essayez plutôt de changer le sujet de conversation.


Mise à jour : 09/22/17
Retour au début