Quotidien

Imprimer

Trouver des activités appropriées

Pour aider la personne à rester active, demandez-lui quel genre d’activités elle aimerait faire. Faites preuve d’imagination pour adapter les activités à ses capacités et humeurs changeantes. Un récréothérapeute pourrait vous donner beaucoup d’idées.

En voici quelques-unes

Exercice

Faites de l’exercice ensemble et vous en profiterez tous les deux. L’exercice permet d’augmenter naturellement la production d’endorphines. Les endorphines procurent une sensation de bien-être, de détente et de relaxation. L’exercice aide également à ouvrir l’appétit et à redonner de l’énergie, en plus de favoriser une bonne nuit de sommeil. Il n’est pas nécessaire que l’exercice soit vigoureux, épuisant ou structuré.

  • La marche est une excellente forme d’exercice qui permet de changer de décor et de prendre l’air. Les petites promenades font beaucoup de bien, même s’il s’agit simplement d’aller déposer une lettre à la poste ou de prendre un café en quelque part.
  • La natation est un autre exercice complet et la sensation de l’eau sur le corps apporte beaucoup de calme et de bien-être.
  • Les cours peuvent convenir si la personne aime se retrouver en compagnie. Votre centre communautaire offre peut-être des cours pour les personnes âgées. Vous devrez peut-être l’accompagner durant le cours.

Souvenirs du passé

Les personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée se souviennent parfois plus facilement des choses du passé lointain que des événements récents. Si vous pouvez trouver le déclic de ses vieux souvenirs agréables, cela la réjouira peut-être. Bien que tous n’aient pas la nostalgie du passé, voici quelques suggestions pour réveiller les souvenirs, si vous croyez que cela peut lui faire du bien :

  • Parlez ensemble des choses du passé tout en feuilletant un album de photos de famille, un livre avec des images, ou en écoutant de la musique.
  • Préparez une boîte remplie de toutes sortes d’articles et de souvenirs qui pourraient l’intéresser. La manipulation d’objets déclenchera peut-être en elle plus de souvenirs que la vue de différentes photos.
  • La visite d’un endroit qu’elle aime pourrait également lui rappeler de beaux souvenirs, en plus de lui donner l’occasion de sortir.
  • N’oubliez pas que les souvenirs qui remontent à la surface pourraient ne pas être heureux et déclencher de fortes émotions. Il est important d’être ouvert, de l’écouter et de la rassurer.
  • L’Alzheimer et les maladies apparentées altèrent les régions du cerveau responsables de la mémoire, de la pensée et de la réflexion, mais la personne est toujours en mesure d’exprimer ses émotions. Permettez-lui de le faire et soyez réceptif et accueillant si elle devient émotive.
  • Pour ne pas la mettre dans l’embarras, évitez de lui poser des questions très précises qui exigent de répondre avec des faits. L’objectif consiste à se remémorer de beaux souvenirs. Il ne s’agit pas d’un test de mémoire. Par exemple au lieu de demander: « Te souviens-tu du jour où nous sommes allés voir une partie de baseball?  », dites : « Je me souviens du jour où nous sommes allés voir une partie de baseball. Il faisait tellement chaud ! »

Mise à jour : 07/07/17
Retour au début