Nos services

Albert et Pauline Spatz
Imprimer

Un héritage vivant

« Tous ceux qui ont vécu cette expérience reconnaissent l’importance réelle de poursuivre la recherche », déclare Mme Pauline Spatz. Octogénaire débordante d’énergie, Mme Spatz est devenue une donatrice fidèle et dévouée du Programme de recherche de la Société Alzheimer. « Il n’est pas nécessaire d’être riche. Il suffit simplement de vouloir faire avancer les choses. »

Le mari de Mme Spatz, Dr Albert Spatz, est mort des suites de la maladie d’Alzheimer en 1998. « Cette période de ma vie a été tellement difficile, » raconte-t-elle. C’est en raison de cette épreuve que Mme Spatz a tout d’abord communiqué avec la Société Alzheimer. Lentement, ce contact lui a donné beaucoup de réconfort et de force.

« Dès l’instant où j’ai contacté la Société Alzheimer, on a fait preuve d’une profonde compassion pour moi. Il y avait toujours quelqu’un pour m’écouter et me soutenir. Au fil des ans, cette relation s’est consolidée. »

Par l’entremise de ses généreuses contributions, y compris la création du Fonds de dotation de recherche Dr et Mme Albert Spatz et de la Bourse de doctorat Dr et Mme Spatz, Mme Spatz soutient la recherche et contribue à renforcer les capacités de la prochaine génération de chercheurs sur la maladie d’Alzheimer.

« Le soutien que j’apporte est considérable, compte tenu de mes moyens modestes », insiste la native du Nouveau-Brunswick. « Je le fais parce que c’est nécessaire. » Grâce à ses dons et à un legs testamentaire, Mme Spatz s’assure que la recherche se poursuivra sur les causes de la maladie d’Alzheimer et sur les moyens les plus efficaces de la traiter.

« Je crois que la chose la plus importante, c’est d’alléger la souffrance des êtres qui nous sont chers », déclare Mme Spatz. « La recherche Alzheimer est absolument vitale. »

Ce qui a été établi à l’origine pour rendre hommage à son mari restera en héritage aux générations futures. « Je trouve très gratifiant de contribuer à la recherche Alzheimer. J’ai tellement d’espoir qu’une découverte capitale soit bientôt réalisée. »

Mme Spatz sait que la générosité ne se résume pas toujours à la simple signature d’un chèque. Il faut parfois s’impliquer directement dans une organisation et soutenir son travail au niveau communautaire. À la Société Alzheimer, nous encourageons nos bienfaiteurs à communiquer avec nous pour laisser quelque chose de durable aux générations futures. La préparation de votre propre don planifié avec la Société Alzheimer est la meilleure façon d’en maximiser l’impact, de la manière qui corresponde le mieux à votre mode de vie et aux moyens que vous voulez prendre pour changer les choses.

Pour obtenir des renseignements sur la manière de faire un don planifié à la Société Alzheimer, pour aider à financer la recherche et les services offerts aux familles, veuillez communiquer avec le bureau de dons planifiés par téléphone au 1-800-616-8816 ou par courriel à l’adresse plangiving@alzheimer.ca. Les dons planifiés peuvent être faits par l’entremise d’un legs testamentaire, d’une police d’assurance-vie, d’une rente de bienfaisance, d’un REER ou d’un FERR, ou encore d’une fiducie caritative.

Comment planifier un legs


Mise à jour : 08/13/12
Retour au début