Nos services

La Dre Sandra Black voit des images d'un cerveau atteinte de la maladie d'Alzheimer
Imprimer

Votre cerveau et votre cœur – une relation plus étroite que vous ne le pensiez

Les accidents vasculaires cérébraux et la maladie d’Alzheimer sont plus étroitement liés qu’on le suppose en général, déclare la Dre Sandra Black, directrice du programme de recherche sur le cerveau à l’Institut de recherche Sunnybrook de Toronto.

« Il est difficile de rester à la fine pointe de ces deux domaines de recherche », poursuit la Dre Black, qui fait partie d’un groupe très restreint de scientifiques de calibre international qui poursuivent des recherches aussi bien sur les accidents vasculaires cérébraux que sur l’Alzheimer et les maladies apparentées. « De manière générale, les chercheurs spécialisés dans l’un ou l’autre de ces domaines ne se parlent pas suffisamment, mais les choses commencent à changer parmi la plus jeune génération. »

Même s’il est clairement établi qu’un accident vasculaire cérébral peut priver d’oxygène les cellules du cerveau, deuxième cause la plus commune de troubles cognitifs après la maladie d’Alzheimer, ces deux maladies s’entrecroisent de manière encore plus subtile et surprenante.

La Dre Black fait état d’une étude célèbre sur 102 sœurs âgées dont le cerveau a fait l’objet d’une autopsie. Celles qui montraient des signes importants de dommages cérébraux causés par la maladie d’Alzheimer et qui avaient eu de petits accidents vasculaires cérébraux étaient beaucoup plus susceptibles de présenter des troubles cognitifs que celles dont le cerveau avait été endommagé uniquement par la maladie d’Alzheimer. « Je pense qu’il faut sensibiliser la population au fait que la prévention des accidents vasculaires cérébraux permet également de retarder les troubles cognitifs reliés à la maladie d’Alzheimer. »

La perte de mémoire et les troubles de la pensée, du langage et du jugement peuvent devenir tellement sérieux que la personne n’est plus en mesure de s’acquitter de ses tâches quotidiennes.

« Une pathologie Alzheimer avancée n’entraîne pas nécessairement de troubles cognitifs chez la personne atteinte, particulièrement si elle est très âgée. Toute une surprise n’est-ce pas? », poursuit la Dre Black.

Par contre, l’Alzheimer peut entraîner un accident vasculaire cérébral et en aggraver les conséquences. Les dépôts de protéines amyloïdes dans le cerveau des personnes atteintes de l’Alzheimer peuvent s’accumuler autour des vaisseaux sanguins cérébraux. À leur tour, les vaisseaux sont affaiblis et sont plus susceptibles de saigner et de causer une hémorragie cérébrale.

Cœur en santé, cerveau en santé

« Puisque la maladie d’Alzheimer et les maladies vasculaires cérébrales vont souvent de pair, il est important de savoir que les recommandations pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux, comme l’exercice et un régime alimentaire sain, permettent également de retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer », fait remarquer la Dre Black. 

Ces deux maladies sont parmi les plus menaçantes pour les personnes âgées et leur fardeau sur le système de soins de santé augmentera inexorablement au cours des prochaines décennies. Cet état de fait motive la Dre Black à poursuivre ses recherches.

« Je suppose que ma propre mortalité et mon propre avenir me motivent également – je veux trouver des solutions pour moi et pour les personnes de ma génération », poursuit la Dre Black. 

« Je suis optimiste et je pense que d’ici cinq à dix ans, nous serons en mesure de proposer de véritable thérapies de fond pour ces maladies. » 

La Société Alzheimer félicite la Dre Sandra Black pour sa récente nomination à l’Ordre de l’Ontario. Nous sommes fiers d’avoir soutenu certains de ses projets scientifiques dans le cadre du Programme de recherche de la Société Alzheimer. Son engagement nous permet non seulement de faire avancer nos connaissances sur l’Alzheimer et les maladies apparentées, mais conduit également à améliorer la prévention et les soins aux personnes atteintes.

Apprenez-en davantage.


Mise à jour : 08/08/12
Retour au début