La maladie

Imprimer

Le syndrome de Wernicke-Korsakoff

L’encéphalopathie de Wernicke

Ce trouble dégénératif du cerveau, causé par un manque de thiamine (vitamine B1), peut résulter d’une consommation excessive d’alcool, d’une carence alimentaire, d’un vomissement prolongé, d’un trouble de l’alimentation, ou des effets de la chimiothérapie.

Symptômes de l’encéphalopathie de Wernicke

  • Confusion mentale
  • Troubles de la vision
  • Stupeur
  • Coma
  • Hypothermie (la température corporelle baisse au-dessous du niveau normal)
  • Hypotension artérielle
  • Troubles de la coordination pouvant affecter les doigts, les mains, les jambes, le corps, le langage et le mouvement des yeux

Syndrome amnésique de Korsakoff

Ce trouble de la mémoire est également causé par une déficience en thiamine. Le syndrome amnésique de Korsakoff est associé à l’alcoolisme et a des répercussions sur le cœur, le système vasculaire et le système nerveux.

Symptômes du syndrome amnésique de Korsakoff

Les troubles principaux occasionnés par le syndrome amnésique de Korsakoff touchent à l’acquisition de nouvelles informations et à la mémoire à court et à long terme. Parmi les autres symptômes, mentionnons:

  • La confabulation (inventer des histoires)
  • Les hallucinations (voir ou entendre des choses)
  • La désorientation
  • Un déficit de l’attention
  • Une déficience visuelle

Le syndrome Wernicke-Korsakoff

On considère généralement que l’encéphalopathie de Wernicke et le syndrome de Korsakoff décrivent la même maladie, mais à des stades différents. L’encéphalopathie de Wernicke représente le stade « aigu » de la maladie et le syndrome amnésique de Korsakoff le stade « chronique ».

Traitement du syndrome de Wernicke-Korsakoff

Le traitement préconise l’administration de thiamine, ainsi qu’une alimentation et une hydratation adéquates. Dans certains cas, un traitement médicamenteux est également recommandé.

La plupart des symptômes peuvent être éliminés si la personne est traitée rapidement. Cependant, la mémoire revient lentement, et imparfaitement dans la plupart des cas. Sans traitement, ces troubles peuvent entraîner une incapacité permanente et mettre la vie en danger.

Source: National Institute for Neurological Disorders and Stroke (en anglais seulement)
http://www.ninds.nih.gov/disorders/wernicke_korsakoff/wernicke-korsakoff.htm


Mise à jour : 12/16/11
Retour au début