Imprimer

Faites-vous entendre sur la nécessité d'adopter une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Cette élection, aidez à inscrire une stratégie nationale sur les maladies cognitives au rang de priorité nationale Cette élection, aidez à inscrire une stratégie nationale sur les maladies cognitives au rang de priorité nationale Cette élection, aidez à inscrire une stratégie nationale sur les maladies cognitives au rang de priorité nationale Cette élection, aidez à inscrire une stratégie nationale sur les maladies cognitives au rang de priorité nationale

D'ici 2031, c'est-à-dire dans moins de 15 ans, environ 937 000 Canadiens seront atteints de l’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive.

Le Canada a besoin de mettre en place une stratégie nationale sur les maladies cognitives pour aider à réduire les coûts sociaux, économiques et personnels de ces maladies et pour mieux nous préparer pour l'avenir.

Que signifie une stratégie nationale sur les maladies cognitives pour nos concitoyens canadiens?

Jim Mann

« En me voyant, certaines personnes peuvent penser : 'Il n'a pas la maladie d'Alzheimer.' Si seulement ces personnes avaient raison! Le Canada doit mettre en place une stratégie nationale sur les maladies cognitives pour mieux soutenir les personnes atteintes maintenant et celles qui développeront une telle maladie à l'avenir. Si nous n'élaborons pas un plan d'action pour faire face au nombre grandissant de Canadiens atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée, nous en subirons tous les conséquences. » - Jim Mann

Lisez le récit de Jim >

Comment pouvez-vous appuyer une stratégie nationale sur les maladies cognitives?

Faites-vous entendre sur l'importance d'une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Que vous ayez deux minutes ou plusieurs jours, il existe plusieurs moyens de passer à l’action.

En savoir plus >


Nouvelles récentes


Le 3 février 2017, le Projet de loi C-233, la Loi relative à une stratégie nationale sur la maladie d'Alzheimer et d'autres démences, a fait l’objet d’une troisième lecture et d’un vote à la Chambre des communes. Il a été approuvé par la voix. En savoir plus sur le Projet de loi C-233 >

Des sénateurs tiennent un forum de discussion sur les besoins des Canadiens atteints de démence

Le lundi 30 janvier 2017, Huguette Grand a eu 79 ans dans un centre de soins de longue durée d’Ottawa, tandis que sa fille Catherine participa à un forum de discussion avec un groupe de sénateurs. Elle souhaitait ainsi mieux faire comprendre ce qu’ont été pour elle les 11 dernières années alors qu’elle prend soin de sa mère. La discussion du Comité sénatorial permanent des affaires sociales a mis l’accent sur la nécessité pour le Canada d’adopter une stratégie nationale pour traiter la démence sous toutes ses formes. Voir ci-dessus ou lisez plus sur l'événement.


Mise à jour : 05/15/17
Retour au début