L’apathie

Chacun de nous a des humeurs qui changent de temps en temps.

Toutefois, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée peuvent manifester une absence d’intérêt ou de préoccupation pour la vie émotionnelle, sociale, spirituelle, philosophique ou physique. Elles peuvent devenir déprimées ou repliées sur elles-mêmes, et ne plus s’intéresser aux activités qu’elles appréciaient autrefois.

Cette section fournit des explications possibles de ces changements et propose des réponses possibles à ce comportement.

En quoi consiste l’apathie?

Le terme « apathie » décrit une perte d’intérêt, de motivation ou de persistance. Il signifie un manque d’intérêt envers les autres et l’absence d’interactions sociales. La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut développer cette apathie (devenir apathique) et manquer de motivation pour faire quoi que ce soit. L’apathie peut être un symptôme de la dépression, mais elle peut également se produire indépendamment de la dépression.

Il peut être pénible pour un aidant ou un membre de la famille de voir la personne atteinte de la maladie se retirer des rassemblements sociaux et des autres activités. Il peut être utile de comprendre les causes de l’apathie et comment y réagir.

Causes possibles de l’apathie

  • L’apathie se produit parce que le lobe frontal, une section du cerveau responsable de la planification, du jugement et de la perspicacité, est endommagé.
  • L’apathie peut également survenir chez une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer qui ne comprend pas ce qui lui arrive.

Comment réagir à l’apathie ?

  • Essayez d’intéresser la personne atteinte de la maladie à des activités auxquelles elle aime s’adonner.
  • Assurez-vous qu’elle peut participer à tous les niveaux et qu’elle ne se sent pas accablée.
  • Essayez d’introduire un peu de l’activité à la fois.
  • Choisissez des activités adaptables, qui peuvent être modifiées en fonction des besoins de la personne.
  • Mettez l’accent davantage sur le fait que la personne fait quelque chose que sur les résultats.
  • Évitez des activités dans lesquelles la personne ne pourra peut-être pas accomplir la tâche.
  • Aidez-la à se sentir appréciée et productive.
  • Soyez prêt à aider la personne à amorcer une activité.
  • Aidez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer à sentir qu’elle fait partie des groupes.
  • Faites-la prendre part à des activités qui ne nécessitent pas une participation active, par exemple écouter de la musique.
  • Certaines personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer réagissent à un médicament appelé inhibiteur de la cholinestérase. Vous voudrez peut-être en parler à un médecin.

Last Updated: 11/08/2017