Les déplacements en voiture

Les déplacements en automobile ou dans un autre véhicule doivent assurer la sécurité et le bien-être émotionnel de la personne atteinte de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

La personne éprouve peut-être de la difficulté à monter et descendre d’une voiture. De plus, des troubles de la perception apparaîtront peut-être au fil de la progression de la maladie. Souvent, la personne reconnaîtra mal les divers niveaux de profondeur autour d’elle. À un certain moment, en raison de l’aggravation de l’état de confusion, elle ne sera peut-être plus en mesure de franchir les étapes nécessaires pour monter et descendre d’une voiture.

Au cours de vos déplacements, les conseils suivants pourraient contribuer à assurer la sécurité et le bien-être de la personne dont vous prenez soin, en plus de vous faciliter la tâche à tous les deux.

  • Stationnez-vous sur une surface plane, en laissant suffisant d’espace entre la voiture et le trottoir pour permettre à la personne de sortir dans la rue et de se tourner pour se rasseoir.
  • Reculez le siège avant autant que vous le pouvez de manière à laisser beaucoup d’espace pour bouger. Le siège avant de la voiture est souvent plus accessible que le siège arrière.
  • Les vêtements peuvent coller aux sièges en velours ou en tissu. Essayez de couvrir le siège de la voiture avec un recouvrement plus glissant, une feuille de plastique par exemple, pour faciliter les mouvements et les changements de position. Pour monter dans la voiture, ouvrez la portière avant, tournez la personne de manière à ce qu’elle présente les fesses vers l’intérieur. Tenez ses mains dans les vôtres, ou placez sa main gauche sur la portière et sa main droite à l’intérieur, derrière l’encadrement de la portière. Faites reculer la personne jusqu’à ce que l’arrière de ses jambes touche au siège de la voiture.
  • Assurez-vous que ses deux pieds à l’extérieur de la voiture soient fermement posés sur le sol. Aidez la personne à s’asseoir de côté sur le siège.
  • Une fois assise, aidez la personne à lever la jambe gauche pour la mettre à l’intérieur et ensuite la droite. Une fois ses jambes à l’intérieur, elle pourra se déplacer ou pivoter de manière à regarder vers l’avant. Aidez-la ensuite à se glisser au fond du siège.
  • Bouclez vos ceintures.
  • Si la personne a tendance à enlever sa ceinture pendant que vous conduisez, tournez la ceinture à l’envers pour rendre l’attache moins accessible.

Last Updated: 02/16/2012