Réduisez votre stress

Avec le temps, le stress peut entraîner une réaction chimique dans le corps qui endommage le cerveau et les autres cellules du corps. En réduisant votre stress, vous améliorez la santé de votre cerveau et limitez vos risques de développer une maladie cognitive.

Les symptômes de stress chronique peuvent inclure :

Symptômes émotionnels : dépression, tension, anxiété, colère, inquiétude, peur
Symptômes physiques : maux de tête, fatigue, insomnie, sueurs
Symptômes mentaux : mauvaise concentration, pertes de mémoire, indécision, confusion
Symptômes comportementaux : bouger sans cesse, trop manger, abuser de l'alcool et des drogues

Si les symptômes persistent, contactez votre médecin.

Comment diminuer votre stress

  • Prendre du temps pour soi, faire de l'exercice, relaxer, se divertir, s'adonner à ses passe-temps et entretenir des liens sociaux sont tous des éléments essentiels à notre santé et notre bien-être. Tout le monde a besoin de trouver un équilibre qui limitera le stress et aidera au maintien d'une santé optimale.
  • Identifiez vos attentes irréalistes et essayez d'accepter ce que vous ne pouvez pas changer.
  • Cherchez à obtenir ou accepter du soutien.
  • Préparez-vous pour faire face aux situations nouvelles ou inconnues qui pourraient causer du stress et de l'anxiété.
  • Dormez suffisamment.
  • Riez.
  • Réduisez les effets nocifs du stress sur votre corps et votre esprit grace à la méditation, la respiration profonde, le massage ou l'exercice physique. La clé est d'explorer une variété de techniques et de découvrir celles qui marchent pour vous.
  • Pour connaître d'excellentes façons d’améliorer la santé de votre cerveau, visitez nos pages CyboulotMD.

Cathy Grand

Je suis l’aidante de ma mère et j’ai dû renoncer à certaines attentes pour réduire notre stress. Ce qui compte pour moi, c’est son bonheur. Je ne me soucie pas de la façon dont les choses doivent se faire ou de la manière dont elle doit se comporter. Je suis consciente de mes propres limites et je prends du temps pour moi-même. Pour faire face aux réalités de la maladie, je garde mon cerveau actif en me livrant à la lecture, à des jeux-questionnaires, ou en militant pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives.
- Catherine Grand (gauche), aidante de sa mère Huguette atteinte de l’Alzheimer (droite)

Remarque : Vous devez tenir compte de vos capacités, de votre état de santé et de vos intérêts lorsque vous choisissez des activités pour améliorer la santé de votre cerveau. Si vous avez des questions au sujet de votre situation, parlez-en à votre médecin ou fournisseur de soins de santé.


Last Updated: 02/16/2012