Quotidien

Imprimer

Comment prendre soin de soi-même comme aidant

Dormez-vous bien? Oui. Combien de fois vous levez-vous la nuit? Pas souvent. Combien de fois vous êtes-vous levé la nuit dernière? Oh, douze fois! C’est une nuit typique pour l’aidant qui s’occupe d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Le stress associé au rôle de l’aidant principal détériore la santé physique et émotionnelle. Néanmoins, de nombreux aidants décèlent rarement les signes précurseurs du stress ou en nient les effets dévastateurs sur leur santé. Nombre d’entre eux ont tendance à négliger leurs propres besoins lorsqu’ils prennent soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, espérant que s’ils n’y pensent pas, le stress va disparaître.

Mme Julie Chandler, médecin à Yarmouth (Nouvelle-Écosse), dit à ce sujet que : « la fatigue est l’un des principaux signes que je remarque. Les aidants sont à bout de patience. C’est lié en partie à la fatigue. Si vous êtes continuellement épuisé parce que vous restez debout toute la nuit avec la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, comment voulez-vous être patient avec elle, même si c’est ce dont elle a besoin? »

La tension nerveuse est un aspect normal du travail de l’aidant auprès d’une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer. Il est possible de l’atténuer, mais il faut d’abord en prendre conscience. Les 10 signes précurseurs du stress sont la négation de la maladie, la colère envers la personne prise en charge et à l’égard des autres, l’hyperémotivité, le repli sur soi-même, la dépression, le manque de sommeil, le manque de concentration, l’épuisement, l’angoisse et la détérioration de la santé.

Si vous ou un aidant de votre connaissance manifestez des signes de stress, il est important d’obtenir de l’aide et de consulter régulièrement un médecin. Il importe de demander de l’aide et du soutien aux membres de la famille et aux amis, de s’inscrire à des programmes communautaires qui peuvent apporter un certain répit, alléger la charge de travail, fournir une aide concrète pour les repas ou le travail domestique, et une assistance pour les soins à la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il faut également planifier pour le futur immédiat et pour l’avenir. Ce ne sont là que quelques suggestions pour faciliter la vie des aidants.

Par ailleurs, la Société Alzheimer offre certains services : groupes d’entraide, consultations individuelles, documentation et renseignements, ainsi que le registre MedicAlertMD Sécu-RetourMD, le registre d’errance Alzheimer. La Société finance également des recherches sur des pratiques améliorées de soins ainsi que sur les causes et les traitements de cette maladie.

Mise à jour : 06/24/14
Retour au début