Imprimer

Changements physiques en fin de vie

Les maladies cognitives et les soins en fin de vie

Changements physiques en fin de vie

Dans les derniers mois de leur vie, les personnes atteintes connaîtront une détérioration mentale et physique accrue et finiront par avoir besoin de soins permanents. Il est préférable que les soins soient fournis avec une approche palliative à domicile ou dans une maison de soins de longue durée, car les transferts à l’hôpital peuvent causer une grande détresse pour la personne.

La nature évolutive de la maladie signifie que les symptômes s’aggravent avec le temps. Cela varie d’une personne à l’autre. Dans les dernières semaines de sa vie, la personne subit des changements alors que son corps s’arrête graduellement. Au fur et à mesure que les personnes perdent la capacité de communiquer verbalement, la communication non-verbale grâce au toucher, à l’odorat, à la vue et à l’ouïe devient de plus en plus importante.

Voici quelques changements physiques qui se produisent souvent dans les derniers mois de la vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée :

  • Perte de mémoire profonde et perte de la capacité de communiquer verbalement
  • Perte de mobilité, incapacité de s’assoir
  • Difficulté à avaler nourriture et liquide
  • Perte d’intérêt pour la nourriture et la boisson, perte de poids
  • Mauvaise circulation sanguine (mains et pieds froids)
  • Fonctions vésicale et intestinale réduites
  • Sensibilité aux infections
  • Perte d’expression faciale
  • Diminution des sens
  • Somnolence ou agitation accrue
  • Accumulation de flegme, mucus et sécrétions
  • Respiration irrégulière
  • Pouls irrégulier
  • Problèmes de peau
  • Hoquet
  • Douleur

Veuillez noter que les changements énumérés ci-dessus peuvent se produire des semaines, voire des mois avant la fin de vie.

Les effets de la déshydratation

La déshydratation, lorsque la personne est en train de mourir, n’est pas douloureuse en soi. Les changements physiques associés à ce stade de la maladie font que la personne ne ressent pas la douleur de manière aussi intense. Le faible volume de liquide dans le corps réduit aussi la toux, la congestion, la nausée et les ballonements.

Soins de la bouche et des yeux

Au stade de la fin de vie, la respiration par la bouche peut assécher la bouche et la langue de la personne, ce qui peut être particulièrement inconfortable. La personne qui fournit les soins à domicile ou un membre du personnel de la maison de soins de longue durée peut vous enseigner comment garder les lèvres humides et comment prendre soin de la bouche, y compris le nettoyage des dents, de la langue et de l’intérieur de la bouche.

Pour soulager les yeux secs, vous pouvez utiliser des larmes artificielles plusieurs fois par jour.

Ressources supplémentaires

  • Pour des suggestions et des conseils pratiques pour vous aider à répondre à ces questions de soins, lisez Le stade avancé et La fin de vie dans la série de feuillets d’informations « Évolution » de la Société Alzheimer.

Section suivante : Soins à domicile

Menu

Retour au début