Imprimer

Désigner un mandataire spécial

Les maladies cognitives et les soins en fin de vie

Désigner un mandataire spécial

Le mandataire spécial est une personne choisie pour prendre les décisions relatives aux soins personnels, notamment les décisions médicales, pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer lorsque cette dernière n’est plus considérée capable de prendre ces décisions seule. Les lois relatives au mandataire spécial varient d’une province à l’autre au Canada. Vous pouvez obtenir plus de renseignements au sujet des lois dans votre province ici.

Qui devrait être mandataire spécial?

Le mandataire spécial doit être une personne digne de confiance qui pourra exaucer les souhaits de la personne atteinte; il s’agit généralement d’un membre de la famille ou d’un ami proche. Si la personne atteinte ne désigne pas un mandataire spécial, la plupart des provinces et territoires ont une liste prioritaire, qui commence généralement par les membres de la famille. Il est important de comprendre que les personnes sur la liste sont classées par ordre de priorité pour agir au nom de la personne, peu importe l’intimité de leur lien.

La prise de décisions

Les documents écrits, tels que les directives préalables en matière de santé, ainsi que les conversations durant lesquelles la personne a exprimé ses souhaits aideront à prendre les décisions relatives aux soins de fin de vie. Si les souhaits de la personne n’ont pas été écrits ou exprimés verbalement, les décisions devront être prises en fonction des valeurs et des volontés exprimées par la personne tout au long de sa vie et sur ce que vous croyez que la personne aurait souhaité. Il faudra évaluer les risques et les avantages, ainsi que la manière dont cela affectera la qualité de vie et le bien-être de la personne.

Section suivante : Décisions relatives aux soins médicaux

Menu

Retour au début