Imprimer

Conseils pour aborder la fin de vie

Les maladies cognitives et les soins en fin de vie

Conseils pour aborder la fin de vie

Aborder la fin de vie est difficile pour tout le monde, cependant cela peut parfois soulager d’en discuter ouvertement. Le fait d’en parler relativement tôt peut vous aider à surmonter vos inquiétudes ensemble.

Il n’est pas nécessaire de parler de tous les aspects en même temps tout comme il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière d’entamer la conversation. Voici quelques suggestions qui pourraient vous être utiles :

  • Choisissez le moment opportun et l’endroit où vous vous sentez en sécurité et à l’aise.
  • Reconnaissez qu’il est difficile d'aborder la fin de vie. L’humour – dans des situations appropriées – permet de réduire la pression.
  • Si l’autre personne change de sujet ou refuse d’en parler, essayez de lui dire « C’est correct, nous ne sommes pas obligés d’en parler maintenant, mais c’est quelque chose dont j’aimerais parler bientôt. Je veux juste m’assurer que je connais tes souhaits afin que je puisse les exaucer le temps venu. »
  • Vous pouvez exprimer vos émotions, et même votre tristesse. Parler de la fin de vie d’une personne peut être bouleversant.
  • Si vous trouvez que ces conversations sont accablantes, vous pouvez les poursuivre ultérieurement. Il n’est pas obligé de parler de tout en même temps.
  • Il s’agit d’une conversation qui vous concerne autant que la personne que vous soutenez, alors encouragez cette dernière à s’impliquer dans la mesure du possible.

Section suivante : Désigner un mandataire spécial

Menu

Retour au début