La dépression

Chacun de nous a des humeurs qui changent de temps en temps. Toutefois, bon nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées ressentent des changements spécifiques de l’humeur. Elles peuvent devenir déprimées ou repliées sur elles-mêmes, et ne plus s’intéresser aux activités qu’elles appréciaient autrefois. Parfois, elles perdent la capacité de maîtriser leurs émotions.

C’est important de se rappeler que même dans les derniers stades de la maladie, la personne atteinte d’Alzheimer peut toujours ressentir différentes émotions, comme la joie, l’amour, la crainte et la tristesse. Surveillez son humeur afin de vous assurer qu’elle peut apprécier chaque journée le plus possible.

La dépression

La dépression est un état dans lequel les gens se sentent tristes, désespérés ou irritables la majeure partie du temps. Les personnes atteintes de dépression éprouvent également de l’angoisse et le sentiment d’être isolé. Le nombre de personnes atteintes de dépression augmente après l’âge de 65 ans.

Jusqu’à 40 ou 50 pour cent des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer deviennent déprimées à un moment quelconque. La dépression peut aggraver les symptômes de la maladie d’Alzheimer ou des maladies apparentées. Par exemple, la dépression peut causer une augmentation des oublis, de la confusion et de l’angoisse.

Il est important de diagnostiquer la dépression chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée parce que la dépression peut réagir au traitement.

Les symptômes de la dépression peuvent être semblables à ceux de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Il est donc souvent difficile de reconnaître la dépression chez les personnes atteintes de la maladie. Il existe certains signes communs de la dépression que vous devez connaître :

  • une perte d’intérêt pour les activités que la personne appréciait auparavant
  • un manque d’énergie
  • des difficultés à dormir
  • une augmentation de la confusion
  • une perte d’appétit et de poids

Si la dépression vous inquiète, parlez-en au médecin de la personne.

Causes possibles de la dépression

  • Dans les premiers stades de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, la personne peut devenir déprimée après avoir entendu le diagnostic.
  • L’isolement social peut également causer la dépression chez certaines personnes atteintes de la maladie.
  • La fatigue est associée aux symptômes de dépression.
  • La dépression peut être un effet secondaire de certains médicaments. Demandez au médecin de la personne de passer en revue les médicaments qu’elle prend actuellement.

Faire face à la dépression

  • Encouragez la personne à s’adonner à des activités agréables qu’elle peut encore apprécier, comme de courtes promenades ou sorties.
  • Établissez des atteintes raisonnables. Si vous attendez trop d’elle, il est possible qu’elle se sente frustrée et découragée.
  • Établissez une routine quotidienne régulière. Cela aidera à la rassurer et à réduire la confusion.
  • Les consultations, la thérapie cognitivo-comportementale et la thérapie de groupe peuvent toutes être utiles.
  • Des antidépresseurs peuvent s’avérer utiles. Parlez au médecin de la personne afin de connaître les options disponibles.

Ressources supplémentaires

Guides pratiques d'information pour les aînés et leur famille par la Coalition Canadienne pour la Santé Mentale des Personnes Âgées offre des ressources sur la dépression et la prévention du suicide chez les adultes plus âgés.


Last Updated: 11/08/2017