Comment organiser de l’aide à distance ?

Organiser de l’aide à distance nécessite de la planification. Renseignez-vous sur les services disponibles dans la localité où habite votre *parent. Il se peut aussi que vous n’ayez pas le temps d’organiser ces services lors de vos visites, ni de vous assurer de leur qualité.

Voici quelques suggestions :

Planifiez à l’avance

Renseignez-vous sur les ressources disponibles dans la région où habite votre parent. Établissez un contact avec un médecin, un chef spirituel, un travailleur social ou un membre de la communauté.

Prenez rendez-vous

Emmenez avec vous votre parent, son mari ou sa femme, vos frères et sœurs, et les professionnels qui s’occupent de votre parent. Pensez à toutes les options possibles, et parlez-en. Reconnaissez que votre parent peut se sentir frustré ou inapte, étant donné son incapacité à prendre ses propres décisions. Si, en raison de la maladie, votre parent ne se rend pas compte de ce qu’il lui faut, il faudra que vos discussions portent sur les moyens de rendre les changements aussi faciles et aussi aisés que possible. Et veillez aussi à parler du rôle que chaque membre de la famille pourrait remplir, étant donné la situation.

Travaillez ensemble

Si votre frère ou votre sœur ou quelque autre membre de la parenté habite tout près, travaillez avec cette personne pour organiser l’aide nécessaire. Donnez-lui votre appui moral, même si vous ne pouvez pas être là pour vous occuper de votre parent.

Organisez une vérification périodique

Demandez à un ami ou une voisine de vérifier de temps à autre comment va votre parent et de vous avertir s’il y a un problème. Faites appel à un service de « réconfort téléphonique » ou au Programme de vigilance postale, par lequel le facteur vérifie si le courrier a bien été pris. Ces services pourraient vous aider à savoir comment se débrouille votre parent.

Installez un système d’intervention d’urgence

Il s’agit habituellement d’un dispositif que porte la personne qui sert à envoyer un signal de détresse par téléphone. Le signal se rend à un service d’urgence ou un standard téléphonique central où l’on vérifie immédiatement auprès de la personne et l’on dépêche de l’aide, le cas échéant. Mais ne comptez pas seulement sur un système d’intervention d’urgence; maintenez aussi un contact personnel.

* L’aide qu’offre ce genre de dispositif risque de diminuer au fur et à mesure qu’évolue la maladie et que la capacité de votre parent à utiliser ce dispositif s’affaiblit.

Faites appel à des services d’appui

Il se peut que des services de repas livrés à domicile (service de repas à domicile), de coiffure, de transport, des services ménagers ou des programmes de jour pour les adultes existent dans la région où habite votre parent. Si vous comptez organiser sur place la prestation de ces services, appelez avant votre visite pour prendre rendez-vous avec le personnel de ces organisations.

Prenez des dispositions juridiques et financières

Un diagnostic de maladie d’Alzheimer ne signifie pas qu’une personne devient immédiatement inapte, mais il s’agit d’un avertissement qu’elle perdra progressivement ses capacités mentales. Le temps qui sépare le diagnostic de l’inaptitude est le moment de mettre à jour le testament et les documents de procuration par lesquels les décisions financières et juridiques prises au nom de la personne ayant l’Alzheimer incomberont à sa famille. Il est conseillé de discuter dès que possible de ces questions avec un avocat. Ensemble, vous pourrez décider de préparer ou de mettre à jour les testament, mandat ou procuration pertinents, ainsi que les instructions sur l’utilisation future de ces documents.

Comment la Société Alzheimer peut-elle aider?

La Société Alzheimer est toujours une excellente ressource, que vous vous occupiez d’une personne à distance ou que vous viviez au bout de sa rue. Les employés des bureaux régionaux et associations d'Amérique du Nord et dans le monde sont au courant des services disponibles dans leurs régions respectives et offrent des services d’information, de soutien et d’aiguillage.
En communiquant avec la Société de la région où habite votre parent, vous pourrez parler à des gens qui savent avec quelles difficultés il faut composer pour s’occuper d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Ils connaissent en outre les organismes locaux et les personnes qui pourraient vous aider, vous et votre parent.

Les aidants, qu’ils habitent tout près ou loin, sont d’une grande importance. Il faut donc que vous preniez soin de vous-même afin de pouvoir continuer à vous occuper de votre parent. C’est important pour votre parent.

Communiquez avec la Société Alzheimer de votre communauté. Vous y découvrirez des gens qui comprennent vos soucis et qui sont prêts à vous appuyer et vous aider.

**Étant donné que la personne qui a besoin d’aide est souvent un parent, nous employons ce terme pour désigner n’importe quel membre de la famille, et le terme « enfant adulte » pour désigner l’aidant naturel. Le texte s’adresse cependant à tout autre membre d’une famille, quel que soit son lien de parenté avec la personne qui a la maladie d’Alzheimer.


Last Updated: 11/08/2017