Soins à domicile

Les maladies cognitives et les soins en fin de vie

Soins à domicile

Avec l’évolution de la maladie, fournir des soins devient de plus en plus difficile et la personne atteinte devient de plus en plus dépendante de vous. Si vous prenez soin d’une personne à la maison, vous devrez collaborer étroitement avec un médecin de famille, une infirmière visiteuse, une travailleuse sociale, un ergothérapeute et des services de soutien à domicile pour élaborer et mettre en place le meilleur plan de soins possible tout au long de ce stade de la maladie.

À mesure que la maladie progresse et vos besoins et ceux de la personne atteinte changent, vous nécessiterez peut-être des services tels que les soins à domicile, les soins de répit, les programmes communautaires, les services de repas à domicile (par exemple Santropol Roulant) et les maisons de soins de longue durée. Consultez votre Société Alzheimer locale pour vous informer des services disponibles dans votre communauté. Cette période peut s’avérer difficile et vous aurez besoin de soutien. Essayez de trouver le temps pour prendre soin de votre propre santé physique et psychologique.


« Mes parents se sont occupés de moi pendant les 18 premières années de ma vie, donc il était tout à fait normal pour moi de m’occuper d’eux pendant les dernières années de leur vie. J’ai trouvé ça particulièrement gratifiant. Mais je n’aurais jamais pu tout faire toute seule. J’ai eu la chance de trouver d’excellents bénévoles pour nous soutenir. » – Barbara Dylla, ancienne aidante à Montréal


Section suivante : Soins dans une maison de soins de longue durée et à l'hôpital

Menu