La maladie

Imprimer

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

L’Alzheimer est une maladie progressive, dégénérative et mortelle qui détruit les cellules du cerveau. Au Canada, la majorité des personnes qui souffrent d’un trouble cognitif, c’est-à-dire 64% d’entre elles, sont atteintes de la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal de vieillissement. Au nombre des symptômes, mentionnons les troubles de la mémoire et les difficultés à prendre des décisions et à mener à bien les tâches de la vie quotidienne. La manière de ressentir les choses et d’agir sur son environnement est également affectée. Il n’existe présentement aucun moyen de bloquer les progrès de la maladie, mais la recherche se poursuit sur les meilleures techniques de soins et sur les traitements possibles pouvant la guérir.

Quelles sont les causes de la maladie d’Alzheimer?

Les causes restent inconnues pour l’instant, mais les chercheurs en ont précisé les facteurs de risque.

Vieillissement

Le facteur de risque le plus important est le vieillissement. Un âge minimum doit être atteint. Un adolescent ou même quelqu’un dans la vingtaine ne peut développer cette maladie. Il est clairement établi que le vieillissement peut dégrader les mécanismes naturels d’autoguérison. Et bien sûr, plusieurs facteurs de risque augmentent avec l’âge, comme la tension artérielle, le stress et l’obésité.

Génétique

Il ne fait aucun doute que la génétique joue un rôle dans cette maladie. Pourtant, il n’existe qu’un faible pourcentage de cas associés aux gènes spécifiques à l’origine de la forme héréditaire de cette maladie. Les gènes peuvent augmenter les risques de développer la maladie, mais n’établissent pas avec certitude que cela se produira.

Autres facteurs

La recherche se poursuit sur les autres facteurs de risque possibles, comme les maladies ou troubles de santé préexistants, les infections, les toxines dans l’environnement, le niveau de scolarité, la consommation d’alcool et de tabac, le régime alimentaire et l’exercice.

Est-il possible de traiter les symptômes de la maladie d’Alzheimer?

Il existe actuellement plusieurs médicaments pour traiter certains des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Cependant, ces médicaments ne permettent pas de la guérir, ni d’en bloquer la progression. Demandez à votre médecin si un traitement peut vous convenir.

Mes enfants développeront-ils la maladie d’Alzheimer?

On croyait autrefois qu’il n’existait aucun lien entre la forme sporadique de la maladie d’Alzheimer (alors appelée « forme tardive de la maladie d’Alzheimer ») et les antécédents familiaux. On sait maintenant que le fait d’avoir un parent proche (père, mère, frère ou sœur) atteint de la maladie d’Alzheimer triple les risques de développer soi-même la maladie. Les risques augmentent davantage si les deux parents ont la maladie. Ainsi, la génétique joue un rôle aussi bien dans la forme sporadique de la maladie d’Alzheimer que dans sa forme familiale.

La forme familiale de la maladie, ou maladie d’Alzheimer à transmission autosomique dominante, représente un très faible pourcentage des personnes atteintes. Dans certaines familles, elle se transmet directement d’une génération à la suivante. Cependant, même si plusieurs membres de votre famille souffrent de la maladie d’Alzheimer, cela ne veut pas nécessairement dire que votre famille est porteuse de la forme héréditaire de la maladie.

Le dépistage génétique existe-t-il pour la maladie d’Alzheimer?

Il n’y a pas de programme de dépistage offert à grande échelle au Canada. Le dépistage génétique se limite habituellement à des personnes qui ont de lourds antécédents d’Alzheimer dans leur famille et qui participent à des recherches précises. Un médecin de famille pourrait cependant le demander pour un patient. Il n’est pas possible d’en faire la demande pour un autre membre de sa famille.

Comment progresse la maladie d’Alzheimer?

De manière générale, la maladie d’Alzheimer passe par plusieurs stades d’évolution et cause de grands bouleversements dans la vie de la personne atteinte et de sa famille. Les symptômes, l’ordre de leur apparition et la durée de chacun des stades varient selon les personnes. Dans la plupart des cas, la maladie progresse lentement et les symptômes propres à chacun des stades peuvent se chevaucher. Le passage d’un stade à l’autre est parfois difficile à détecter. La durée de la maladie est d’environ sept à dix ans, mais se prolonge beaucoup plus longtemps chez certaines personnes.

Quelles sont les maladies apparentées?

  • Les maladies apparentées comprennent la maladie cérébro-vasculaire, les dégénérescences fronto-temporales (y compris la maladie de Pick), la maladie de Creutzfeldt-Jacob et la maladie à corps de Lewy.
  • Les maladies apparentées se caractérisent toutes par des aspects uniques, mais elles partagent également des symptômes communs : le déclin graduel et continu de la mémoire à court et à long terme, ainsi que les troubles du langage, de l’humeur, du comportement, du jugement et du raisonnement. Au fil du temps, la personne ne pourra plus accomplir les tâches les plus simples.
  • Tôt ou tard, l’Alzheimer et les maladies apparentées affectent tous les aspects de la vie, y compris le raisonnement et le jugement, et la manière dont la personne agit et réagit face à son environnement.
  • Pour l’instant, il n’existe aucun traitement pouvant guérir ces maladies. Toutefois, selon la recherche, il est possible d’en ralentir la progression en apportant des changements à son mode de vie.
  • Les chercheurs sont convaincus que d’ici sept à dix ans les traitements s’attaqueront à la maladie elle-même et non plus aux symptômes seulement.
  • L’Alzheimer et les maladies apparentées affectent principalement les plus de 65 ans, mais, selon des preuves de plus en plus abondantes, elles pourraient commencer à se développer bien avant l’apparition des premiers signes, et ce, dès l’âge de 40 ans.

Au fil de la progression de la maladie d’Alzheimer, de nombreuses régions du cerveau sont touchées et les symptômes deviennent de plus en plus graves. S’ensuivent une altération des capacités et un changement dans le comportement. Lorsqu’un savoir-faire est perdu, il semblerait qu’il le soit pour toujours, mais la recherche suggère aujourd’hui qu’un nouvel apprentissage serait peut-être possible.

Le Dr Alois Alzheimer est le premier à avoir signalé la maladie en 1906. Il en a décrit les deux principales caractéristiques : les « plaques », minuscules dépôts fibreux disséminés dans tout le cerveau, qui empêchent les cellules nerveuses de bien communiquer entre elles et qui deviennent toxiques à concentration élevée, et les « enchevêtrements neurofibrillaires », qui interfèrent avec les processus vitaux et finissent par étouffer les cellules. La dégénération et la mort des cellules cérébrales entraînent l’atrophie de certaines régions du cerveau.

L’image ci-dessous montre la faible densité des tissus cérébraux d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer (à droite) en comparaison à une personne en santé (à gauche). Ce rétrécissement se poursuivra au fil de la progression de la maladie et affectera le fonctionnement du cerveau.

IRM cérébrale de la maladie d'Alzheimer

Illustrations IRM reproduites avec l’aimable autorisation de Sunnybrook
et du Women's College Health Sciences Centre

S’informer sur la maladie

[Livre et fichiers audio de la Société Alzheimer : J’ai la maladie d’Alzheimer – Expériences partagées : suggestions aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Pour en obtenir une copie, il suffit de communiquer avec votre Société Alzheimer locale.]

Vous serez mieux en mesure de faire face aux conséquences de la maladie d’Alzheimer en vous renseignant le plus possible sur le sujet. La maladie est à l’origine des changements que vous ressentez en vous. Vous n’avez rien à vous reprocher. Nous vous suggérons également d’encourager les membres de votre famille et vos amis à se renseigner au sujet de la maladie d’Alzheimer. Votre médecin de famille et votre Société Alzheimer locale sont des sources de renseignement fiables.


Mise à jour : 03/01/13
Retour au début