La maladie

Imprimer

Les stades de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie du cerveau caractérisée par une dégénérescence progressive des cellules du cerveau. L’évolution de la maladie d’Alzheimer suit généralement certaines étapes, ou stades, qui entraîneront des changements dans la vie des personnes atteintes et celle de leur famille. Parce que la maladie affecte chaque personne différemment, les symptômes, l’ordre de leur apparition et la durée de chacun des stades de la maladie varient selon les personnes. Dans la plupart des cas, la maladie d’Alzheimer progresse lentement. Les symptômes peuvent chevaucher plus d’un stade et en estomper les limites.

À ce jour, la maladie d’Alzheimer est incurable et son évolution est irréversible. Cependant, les traitements actuels et l’adoption de certains modes de vie peuvent souvent ralentir de façon significative l’évolution de la maladie.

Passez à la section:

Le stade léger

Le stade léger de la maladie d’Alzheimer (également appelé « stade précoce ») désigne des personnes de tous âges qui présentent des déficits légers. Au stade léger, les symptômes courants sont les pertes de mémoire, les difficultés à communiquer et les changements des humeurs et des comportements. Les personnes qui en sont à ce stade n’ont généralement besoin que de peu d’aide. Elles peuvent comprendre les changements qui se produisent et peuvent parler à d’autres personnes de leur expérience de la maladie. Elles peuvent également souhaiter aider à planifier et à orienter leurs soins futurs.

Pour en savoir plus, lisez notre publication sur Le stade léger.

Le stade modéré

À ce stade de la maladie, on observe un déclin accru des facultés cognitives et fonctionnelles de la personne atteinte. La mémoire et les facultés cognitives continuent de se détériorer, bien que de nombreuses personnes conservent une certaine conscience de leur état. Les personnes atteintes du stade modéré de la maladie d’Alzheimer auront besoin d’aide avec de nombreuses tâches quotidiennes, comme magasiner, faire le ménage, s’habiller, prendre un bain et faire la toilette.

Ce stade marquera une augmentation substantielle des soins à donner et nécessitera donc de l’aide et du soutien pour toutes les personnes concernées.

Pour en savoir plus, lisez notre publication sur Le stade modéré.

Le stade avancé

Le dernier stade de la maladie d’Alzheimer est également appelé « stade avancé » ou « stade grave ». À ce stade, la personne finit par devenir incapable de communiquer verbalement ou de prendre soin d’elle-même. Les soins sont nécessaires 24 heures par jour. L’objectif des soins à ce stade est de continuer à soutenir la personne atteinte pour lui assurer la meilleure qualité de vie possible.

Pour en savoir plus, lisez notre publication sur Le stade avancé.

La fin de vie

Dans les derniers mois de la maladie d’Alzheimer, les personnes atteintes de la maladie éprouveront un déclin accru des facultés cognitives et physiques. Elles nécessiteront des soins 24 heures par jour. À cause de la nature progressive de la maladie, les symptômes s’aggraveront au fil du temps. La rapidité de ce déclin varie selon les personnes.

Lorsque la personne atteinte de l’Alzheimer approche de la mort, les soins se concentreront sur son confort. Comme pour toute personne en phase terminale, il est important de tenir compte des besoins physiques de la personne, mais aussi de ses besoins affectifs et spirituels, le soutien fourni à ce stade étant axé sur la qualité de vie et le confort.

Pour en savoir plus, lisez notre section sur Les soins en fin de vie.


Mise à jour : 08/19/15
Retour au début